Le masque à Venise

Depuis l'antiquité, le Carnaval est une explosion de couleurs et de sons. Après des jours de fête ininterrompus, le Mardi Gras offre la dernière occasion pour un banquet, avant le Carême. En Italie, le Carnaval le plus extraordinaire se déroule à Venise, avec ses "maschere". Il est suivi par Viareggio, avec un incroyable défilé de chars sur la Promenade, le long de la mer

 

 

 

 

 

Venise. Son Carnaval, ses masques, ses costumes, son histoire.

Les origines
Le premier document qui atteste l'existence du Carnaval remonte à l'année 1094 et porte la signature de Vitale Faliero, Doge de Venise. En réalité, cette fête est encore plus ancienne et plonge ses racines dans les Saturnalia de l'Empire Romain, d'où son nom d'origine latine: carnis laxatio. Le joyeux abandon de la chaire est donc une fête chrétienne qui entend profiter avec joie du dernier repas avant le carême. Chaque année, le jour est le même: c'est un Mardi !

Mardi Gras
Cette fête, d'origine catholique, représente la fin des sept jours gras. Par tradition, le jour qui précède le Mercredi des Cendres, on doit finir tous les aliments défendus pendant le temps du Carême. De nos jours, si Mardi Gras a un peu perdu son ancien caractère de célébration religieuse, il reste par contre une explosion fascinante de couleurs et de musiques. En Italie, les magnifiques costumes qui animent les ruelles de Venise offrent pendant des jours un spectacle d'une surprenante beauté. Certains parmi les plus riches Palazzi de la Lagune ouvrent leurs portes, le soir, pour de somptueuses réceptions sur le Canal Grande. Mais c'est surtout à Viareggio que la Carnaval déchaine sa nature plus joyeusement populaire.

Viareggio
Cette année, la Fondation du Carnaval et la ville de Viareggio ont souhaité rendre hommage au grand peintre futuriste Uberto Bonetti, qui en 1930 dessina le masque de Burlamacco. Né d'un jeu de mot qui réunit le goût pour les blagues (burla) et le canal de la ville (il Burlamacca), le masque est devenu le symbole de Viareggio dans le monde. Chaque année, les quartiers de Viareggio confient à des artistes la création des gigantesques chars en cartons qui défileront le long de la Promenade de la ville. Souvent, il est question d'une allégorie de la vie politique nationale. Cette année, un spectateur d'exception est venu assister au défilé: le Sénateur de la République Giulio Andreotti, célèbre pour sa phrase "le pouvoir épuise surtout ceux qui n'en ont pas", qui est le thème d'un "carro allegorico"... (photo)

Semel in anno licet insanire
Une fois par an on peut faire des folies... Si vous êtes dans les parages, ne ratez pas cette occasion. Qui n'est pas encore la dernière pour fêter le Carnaval en Italie: pour celà, rendez-vous samedi à Milan, où le rite ambrosiano prévoit que le Carême commence le dimanche suivant. En Italie, vous avez donc droit aussi au Samedi Gras.

Source : http://www.lepetitjournal.com/content/view/36769/2501/

Histoire du carnaval de Venise

Informations

Accueil Programme 2014 Programme 2013 Programme 2012 Programme 2011 Programme 2010 Programme 2009 Le Carnaval - Histoire L'histoire des masques Masque - Confection Costume - Confection Histoire - La ville Informations pratiques Campings- Hôtels Croisières Venise sans masques  
Plan du site
Les sites partenaires

Venise - Masques
Venise - Carnaval

Le masque à Venise