Le masque à Venise

Histoire de la comedia dell arte .

 

 

 

 

 

 

 

 

Histoire de la comedia dell arte .

C'est en 1545, Padoue, qu'est créée la première troupe de théâtre professionnel d'Europe.

Rapidement, ils sont l'objet de l'engouement des Français. Catherine de Médicis les affectionne tout particulièrement. Pendant tout le XVIIe siècle, ils jouent Paris, n'entrant jamais en concurrence avec les Comédiens français : ils ne jouent pas en français ! Mais, avec le temps, le succès aidant, ils représentent pour leurs collègues une menace, jusqu'au jour o Louis XIV, vieillissant, les chasse de France la suite d'une représentation de La Fausse prude, pièce dans laquelle ils auraient visé Mme de Maintenon. Le Régent peine installé, les Comédiens italiens sont rappelés (ils sont les représentants de ce “grain de folie” qui avait disparu au cours des dernières années du règne du roi soleil). A leur retour, partir de 1720, ils joueront en français, les pièces de Marivaux qui écrira pour eux pendant plus de dix ans.
Caractéristiques

Une troupe compte alors de 9 20 comédiens itinérants qui circulent dans l'Italie du Nord puis dans toute l'Europe. Mais, quel que soit l'endroit o ils se produisent, ils jouent en italien, ce qui ne pose guère problème étant donné que leur jeu repose essentiellement sur le physique : le comédien gambade, court, saute, et surtout danse. De plus, les situations représentées sont le plus souvent stéréotypées : poursuites, bastonnades, rendez-vous secrets, etc. Le peu de paroles prononcées est généralement appris par les comédiens qui les placent des moments “stratégiques” de la représentation.

On sait tous que les comédiens jouaient masqués, arborant des masque de cuir qui leur cachaient le haut du visage mais laissaient la bouche dégagée, leur autorisant ainsi des expressions particulières avec le bas du visage. Seuls les personnages d'amoureux n'avaient pas le visage caché. Autre point important, ces troupes sont les premières faire jouer des femmes, une époque o celles-ci sont interdites de scène.

La caractéristique essentielle de ce théâtre est évidemment son caractère improvisé. Néanmoins, on aura soin de préciser que cela n'empêche pas l'existence d'un scenario (déroulement scène par scène) et d'un canevas partir duquel les comédiens “brodent”. Le public connaît ces situations et attend de l'acteur une performance qui le fasse rire
Les personnages:

Ce ne sont pas proprement parler des personnages, plutôt des types. Ce caractère universel est évidemment renforcé par le port du masque. Ils représentent les qualités et les défauts humains, l'image d'autres personnages-types que les élèves auront plus l'habitude de fréquenter : Tartuffe, Harpagon…
Les masques de La Commedia dell'Arte

On retrouve ainsi les personnages de Pantalon, le vieillard amoureux qui cherche empêcher l'Inamorato et l'Inamorata (l'Amoureux et l'Amoureuse) de s'aimer. Interviennent galement le Dottore, le pédant prétentieux, et le Capitan, soldat fanfaron. On retrouve encore le personnage du zanne , le valet, qui est représenté par deux personnages sensiblement différents : Brighella, le valet sérieux, rusé, intelligent et Arlequin, le valet gouailleur, grossier, paillard, fainéant, enivré, etc.

A ce titre, c'est Arlequin qui, très rapidement, devient le personnage le plus populaire de la comédie.le personnage est affamé de tout, glouton, paillard. Les très nombreuses illustrations qu'on pourrait présenter aux élèves, le montrent habillé d'un costume bariolé, l'origine fait de multiples pièces d'origines diverses. Il porte la ceinture une batte avec laquelle il “bastonne”. L'autre attribut qui le caractérise, et qui peut intéresser dans le cadre de la lecture de L'Île des esclaves, est la bouteille d'eau-de-vie ou de vin qui l'accompagne toujours (voir ce sujet la scène 1 de la pièce).
L'Île des Esclaves est intéressante ce titre car elle met en scène, dans un rôle très important, un Arlequin, descendant direct du “zanne” de la Commedia dell'Arte. En effet, si Marivaux a mis treize fois en scène ce personnage, de 1720 1730, c'est dans cette pièce qu'apparaît le plus clairement l'évolution du personnage qui passe du bouffon (au tout début de la pièce) au valet réfléchi, sage et sérieux (caractère sensible dès la fin de la scène 1).

Quelques bonnes adresses pour louer ou acheter un masque pour le carnaval

 

Informations

Accueil Programme 2014 Programme 2013 Programme 2012 Programme 2011 Programme 2010 Programme 2009 Le Carnaval - Histoire L'histoire des masques Masque - Confection Costume - Confection Histoire - La ville Informations pratiques Campings- Hôtels Croisières Venise sans masques  
Plan du site
Les sites partenaires

Venise - Masques
Venise - Carnaval

Le masque à Venise